Télécharger La thèse :

Titre: Etude de l’impact de l’intoxication par l’aluminium chez le rat Wistar, Statut redox

Domaine: Sciences de la Nature et de la Vie (SNV)

Filière: Biologie

Option: BIOCHIMIE APPLIQUEE

Auteur: LABLACK Monya

Soutenu (e) le: 10/03/2021

Sous la direction de: AIT HAMADOUCHE Nadia, Professeur, Université Oran 1

Le président du jury : SAHRAOUI Tewfik, Professeur, Université Oran 1

Examinateur1: SLIMANI Miloud, Professeur, Université de Saїda Moulay Tahar

Examinateur2: BOUDEROUA Kaddour, Professeur, Université de Mostaganem Abdelhamid Ibn Badis

Examinateur3: Krouf Djamil, Professeur, Université Oran 1

Mention: Très honorables et félicitation du jury

Résumé:

Autrefois, l'aluminium était considéré comme parfaitement anodin et personne n'avait songé à étudier ses modalités de pénétration au sein de l'organisme. Toutefois, ces dernières années, de nombreux effets indésirables lui ont été associés. Notre étude a eu pour objectif d'évaluer la toxicité chronique d'AlCl3 (à raison de 50 et 100 mg/kg de pc) administré une fois par semaine par voie intra-péritonéale et d'étudier l'effet correcteur de la vitamine E (100 mg/kg de pc) administrée par voie orale chez les rats Wistar pendant deux périodes (6 et 12 semaines). Nos résultats indiquent que l'exposition à l'aluminium a permis de constater une hypoactivité locomotrice accompagnée par une réduction de comportement stéréotypé, une chute de poids corporel des rats intoxiqués et une augmentation du poids relatif du foie, rein et cerveau. En outre, l'AlCl3 a un effet hépatotoxique traduit par une augmentation de l'activité enzymatique des transaminases, PAL, LDH et ?-GT d'une part, et une augmentation de la bilirubine accompagnée d'une diminution de protéines totales et albumine d'autre part. L'aluminium a un effet néphrotoxique traduit par l'augmentation de créatinine, urée et acide urique. Ainsi l'AlCl3 a provoqué aussi une perturbation des électrolytes, du métabolisme lipidique et glucidique. De plus, l'étude des variations des marqueurs du stress oxydatifs a mis en évidence une diminution importante de CAT, SOD et GSH-Px et le taux du GSH au niveau sérique, hépatique, rénale et cérébrale, ainsi qu'une augmentation des TBARS. En parallèle, l'administration de la vitamine E aux rats intoxiqués a induit une amélioration de ces paramètres. Aussi les résultats de l'étude histologique ont montré des altérations des tissus étudiés par rapport aux témoins, le traitement avec la vitamine E a amélioré quelques altérations histologiques. En conclusion, l'exposition à l'aluminium provoque des effets toxiques sur les paramètres mentionnés précédemment qui induit à une toxicité chronique. Cependant, la vitamine E s'est montrée capable de moduler l'homéostasie des paramètres biochimiques étudiés et d'empêcher la génération du stress oxydatif chez les rats intoxiqués.


Mots clefs: Rats Wistar; AlCl3; Vitamine E; Aluminium; Stress oxydatif; Histologie; Test de comportement; TBARS; GSH; Enzymes antioxydantes.


Publications associées à la thèse

Article 1 TH5200:

Titre: Protective effects of vitamin E on aluminium chloride-induced liver and kidney damage in rats

Revue: South Asian Journal of Experimental Biology

Référence: 2230-9799

Date: 24-08-2020