Télécharger La thèse :

Titre: Cancer colorectal dans la population de l'Ouest Algérien : Aspect histologique, immunhistochimique et moléculaire

Domaine: Sciences de la Nature et de la Vie (SNV)

Filière: Biologie

Option: EMBRYOGENESE ET ONCOGENESE

Auteur: BENSAADA Fatima Zohra

Soutenu (e) le: 11/04/2018

Sous la direction de: F.Z . EL KEBIR, Professeur, Université Oran 1

Le président du jury : M. YAMOUNI, Professeur, Université Oran 1

Examinateur1: N. SAIDI OUAHRANI, Professeur, USTO-MB Oran

Examinateur2: N. HARIR, Professeur, UDL de SBA

Examinateur3: R. ALLAM MOHAND, Professeur, UHB de Chlef

Mention: Très Honorable avec félicitation du jury

Résumé:

Les cancers colorectaux regroupent toutes les tumeurs malignes primitives ou métastasiques développées sur le côlon et le rectum. L'objectif de cette thèse est d'analyser les aspects épidémiologique, histopathologique et moléculaire des adénocarcinomes colorectaux dans la région de l'Ouest Algérien. Notre travail consiste en premier lieu en une étude rétrospective chez de 164 patients, se répartissant en 97 hommes et 67 femmes, recrutés au niveau du service d'oncologie médicale d'Oran au cours de la période allant de janvier 2013 à février 2016. Les âges extrêmes étaient entre 23 à 87ans. La répartition selon le site de la tumeur dans les deux sexes montre une fréquence élevée de l'atteinte colique gauche avec un pourcentage de 80,49% versus 19,51% pour la partie droite. Sur le plan histologique, la totalité des tumeurs colorectales étudiées sont des adénocarcinomes et représentent : 141 cas (85,98%) d'adénocarcinomes Lieberkühniens, 22 cas (13,41%) d'adénocarcinomes mucineux, 1 cas (0,61%) d'adénocarcinome à cellules en bague à chaton. La classification histopronostique est estimée dans tous les cas, les adénocarcinomes étaient classés : stade I 30 cas (18,29%), stade II 45 cas (27,43%), stade III 50 cas (30,49%) et le stade IV 39 cas (23,78%). Dans notre étude, après chimiothérapie nous avons noté que 10 % des patients ont eu une normalisation d'ACE et environ 13 % des patients ont eu une normalisation CA19-9. L'immunomarquage par les cytokératines 7 et 20 indique que 33 cas (82,5%) ont un statut CK20+ et 7 cas (17,5%) ont un profil négatif pour la CK7 (CK7-). L'analyse moléculaire du gène BRAF a révélé 2 cas (6,7%) de mutation V600E, 22cas (73,3%) avec un ADN normale et 6 cas (20%) indéterminés. La présence de cette mutation rare du gène BRAF est associée à un mauvais pronostic.


Mots clefs: Cancer colorectal; CA19-9; ACE; Adénocarcinome; histopronostique; Chimiothérapie; Cytokératine 20; Cytokératine 7; Gène BRAF; Mutation V600E.


Publications associées à la thèse

Article 1:

Titre: Colorectal Cancer: Epidemiological Study, Clinical, Histological and Immunohistochemistry Examination in Patient of West Algeria

Revue: Journal of Cancer Therapy

Référence: Journal of Cancer Therapy, 2017, 8, 26-36 http://www.scirp.org/journal/jct ISSN Online: 2151-1942 ISSN Print: 2151-1934

Date: January 16, 2017