Télécharger Le mémoire :

Titre: Etude de performance d'un procédé d'épuration OXYLAG : cas du lagunage de la ville de Mekmen Ben Ammar Wilaya de Naama

Domaine: Sciences de la matière (SM)

Filière: Physique

Option: Sciences de l'environnement et climatologie

Auteur: OUBADI Miloud

Soutenu (e) le: 08/02/2012

Sous la direction de: Ahmed HAMOU,Professeur,Université d’Oran

Le président du jury : Mohamed SEBBANI,Professeur,Université d’Oran

Examinateur1: Maamar BELHADJI,Professeur,Université d’Oran

Examinateur2: Hamidi MANSOUR,Maitre de conférences ,Université d’Oran

Résumé:

Face aux pénuries d'eau, dues principalement à la baisse régulière du volume des précipitations dans les dernières décennies, et afin de préserver les ressources en eau, encore saines, et de protection de l'environnement ainsi que la santé publique, l'Algérie a adopté un programme riche en termes de traitement des eaux usées par la mise en service à la fin 2010, de 194 stations d'épuration dont 36 % seront représentés par le lagunage naturel. Le projet de réalisation de la station d'épuration de la ville de Mekmen Ben Ammar s'intègre dans la politique d'assainissement Algérienne d'ouverture aux nouvelles technologies. Ce projet est l'un des trois projets qui existent en Algérie avec ceux de la ville d'Oued Tlelat et de Marouana. Il permettra de tester pour la première fois en Algérie le procédé d'épuration OXYLAG® pour une capacité de 15000 équivalent - habitant. La qualité de l'eau traitée donne l'opportunité de la réutiliser en irrigation et les boues issues de la station peuvent être valorisées en agriculture. Nous avons tenté à travers ce travail de déterminer la pollution résiduelle d'une station d'épuration par lagunage OXYLAG, lagunage aéré par insufflation d'air, pour un effluent urbain par l'analyse des paramètres globaux d'estimation de la pollution organique des eaux usées.


Mots clefs: Lagunage aéré par insufflation d'air; OXYLAG; Eaux usées; Station d'épuration; Mekmen Ben Ammar.