Télécharger La thèse :

Titre: Récupération de Cu(ll) et de Zn(ll) par des silices mésostructrurées dopées et\ou imprégnées par des ligands chélatants acides : Comparaison avec une bentonite acidifiée imprégnée par un acide phosphoré

Domaine: Sciences de la matière (SM)

Filière: Chimie

Option: CHIMIE DES MATERIAUX

Auteur: MILOUDI Hafida

Soutenu (e) le: 17/11/2007

Sous la direction de: A. TAYEB, Professeur, Université Oran

Le président du jury : A. BENGUEDDACH, Professeur, Université Oran

Examinateur1: . BOOS, Professeur, Université Louis Pasteur-Strasbourg

Examinateur2: A. CHOUKCHOU-BRAHAM, Professeur, Université Aboubakr Belkaid-Tlemcen

Examinateur3: H. HAMAIZI, Professeur, Université Oran

Invité: N. BETTAHAR, Professeur, USTO

Résumé:

La Synthèse de silices mésostructurées imprégnées et/ou dopées par une isoxazolone (HPBI), une acylpyrazolone (HPMSP) et un acide organophosphoré (DEHPA) et l’imprégnation d’une bentonite acidifiée par un acide organophosphoré (DEHPA) ont été réalisées. Les différents solides ainsi préparés ont été caractérisés par : adsorption d’azote à 77K, par diffraction des rayons X, par infrarouge à transforméeLa Synthèse de silices mésostructurées imprégnées et/ou dopées par une isoxazolone (HPBI), une acylpyrazolone (HPMSP) et un acide organophosphoré (DEHPA) et l’imprégnation d’une bentonite acidifiée par un acide organophosphoré (DEHPA) ont été réalisées. Les différents solides ainsi préparés ont été caractérisés par : adsorption d’azote à 77K, par diffraction des rayons X, par infrarouge à transformée de Fourier, par analyse thermique et par microscopie électronique en transmission et à balayage. La quantité de ligand piégé a été déterminée par analyse UV-Visible. Le ligand est piégé à plus de 70% dans les solides fonctionnalisés.Ces matériaux ont été utilisés pour la récupération de Cu(II) et de Zn(II). Différents facteurs ont été étudiés à savoir : le pH et la force ionique de la phase aqueuse, la cinétique d’extraction, la capacité de rétention des deux cations sur les solides ainsi que l’effet du solvant d’imprégnation. Les cations s’extraient à des pH’s très acides. L’extraction simultanée des deux cations dans la même solution a été réalisée, les silices MCM-CI-HPBI, MCM-CI-HPMSP et MCM-D-HPMSP extraient préférentiellement le cuivre à des pH plus bas que ceux de l’extraction du zinc. Par contre la silice MCM-CIDEHPA extrait préférentiellement le zinc. La désextraction de Cu(II) et de Zn(II) des solides extrayants chargés, en milieu acide, est supérieure à 90% avec conservation de la structure des solides, sauf dans le cas de la désextraction du cuivre extrait par MCM-CI-HPBI où la désextraction ne peut s’effectuer que par une solution fortement acide, ce qui détruit la structure.L’extraction de Cu(II) et de Zn(II) par la bentonite acidifiée imprégnée par DEHPA a été faite et comparée aux résultats obtenus avec la silice imprégnée et/ou dopée par ce même ligand. Les deux cations sont extraits par la silice et par la bentonite imprégnées par DEHPA. Par contre, aucune extraction n’a été observée par la silice dopée par ce ligand.


Mots clefs: Extraction liquide-solide; Silices mésostructurées; Bentonite acidifiée; Imprégnation; Dopage; HPBI; HPMSP; DEHPA.