Télécharger La thèse :

Titre: Etude comparative , descriptive et diagnostique de la pathologie génitale chez la femelle des ruminants

Domaine: Sciences de la Nature et de la Vie (SNV)

Filière: Biologie

Option: BIOLOGIE DE LA REPRODUCTION

Auteur: BENCHAIB Fatima

Soutenu (e) le: 2007

Sous la direction de: NIAR Abdelatif, Professeur, Université de Tiaret

Le président du jury : SAIDI Djamel, Professeur, Université Oran

Examinateur1: MELLIZI Mohamed, Professeur, Université de Batna

Examinateur2: GUETARNI Djamel, Professeur, Université de Blida

Résumé:

Dans une étude histo-pathologique, nous avons procédé à l'examen puis à la comparaison entre certaines affections pathologiques du tractus génital dans les espèces ovine et caprine afin d'apporter des détails sur les facteurs qui peuvent influencer la fertilité dans l'une et l'autre espèce. Sur une période de trois ans (2003 - 2005), 639 tractus génitaux de brebis et de chèvres âgées de mois à 3 ans et de différentes races ont été récoltés à l'abattoir pour une étude comparée, descriptive et diagnostique de la pathologie génitale .Les échantillons examinés sur un plan macroscopique ont été ensuite conservés dans le formol pour la préparation à l'examen microscopique. Certains échantillons ont été examinés pai microscopie électronique à balayage .Les résultats obtenus révélèrent que sur 486 tractus génitaux le taux de pathologie trouvé dans l'espèce ovine était de 25. 92% alors que le taux de gestation enregistré était de 10. 50%.Sur 153 tractus génitaux examinés dans l'espèce caprine, le taux de pathologie trouvé était de 24. % alors que le taux de gestation était de 15. 68%.Dans l'espèce ovine , les lésions cervicales étaient les plus courantes avec une fréquence de 10. 70% (col tordu --> 10. 50%) suivies des lésions ovariennes avec une fréquence de 9. 67!' (hypoplasie ovarienne -> 3. 91%) alors que dans l'espèce caprine les lésions ovariennes étaient les plus courantes avec une fréquence de 13. 73% (kyste para ovarien 5. 22%) suivies des anomalies cervicales avec une fréquence de 9. 15% (col tordu -> 5. 89%) .Les lésions de l'utérus prédominaient dans l'espèce ovine avec une fréquence de 4. 32% dont les endométrites représentaient (2. 26%) alors que dans l'espèce caprine les lésions utérines étaient plus ou moins rares soit une fréquence de 1. 30% (endométrite--40.65%).La pathologie de la gestation représentée surtout par la momification était observée dans l'espèce ovine à une fréquence de (0.62%) alors qu'elle était rarement observée dans l'espèce caprine .L'influence des ces pathologies sur la fertilité dans les deux espèces est plus ou moins importante si on prend en considération les altérations qui sont provoquées par l'une ou l'autre sur chaque segment du tractus génital .Un diagnostic précis contribuerait à diminuer ou à faire disparaître les risques d'infertilité dans nos élevages ovins et caprins en permettant d'établir les traitements appropriés au moment opportun.Les informations apportées sur les taux respectifs de gestation et de pathologie dans les deus espèces aideront à réfléchir à des programmes de développement et d'amélioration des élevages ovins et surtout caprins qui restent limités jusqu'ici en Algérie .


Mots clefs: Ovaires; Oviducte; Uterus; Col de l'uterus; Pathologie; Brebis; Chevre.