Télécharger La thèse :

Titre: Contribution à l’étude de la biologie, de la reproduction, de la croissance, et de la pêcherie de la langoustine Nephrops norvegicus (Linnaeus, 1758) et la dynamique de la population exploitée dans la région de Béni-Saf.

Domaine: Sciences de la Nature et de la Vie (SNV)

Filière: Biologie

Option: Sciences de l’environnement

Auteur: Bekrattou Djamel

Soutenu (e) le: 15/12/2015

Sous la direction de: Boutiba Zitouni

Le président du jury : Sahraoui Tewfik

Examinateur1: Bouderbala Mohamed

Examinateur2: Soualili Dina Lila

Examinateur3: Benamar Nardjess

Examinateur4: Bendimerad Mohammed El Amine

Mention: Très Honorable

Résumé:

Le thème de ce travail, est l’étude de la langoustine Nephrops norvegicus (Linnaeus, 1758). Cette étude, réalisée sur la frange côtière d’Ain Témouchent est destinée, à pallier en partie, le manque de données concernant la biologie et la pêcherie de Nephrops norvegicus (Linneaus, 1758) afin de contribuer à l’aménagement de cette pêche accessoire aux Crustacés. L’objectif de cette thèse est donc une description des principales caractéristiques biologiques de cette espèce sur une période de 12 mois, sa pêcherie, ainsi qu’une analyse de l'état de l'exploitation. L’étude de la reproduction a défini la période de ponte aux mois de novembre à avril avec une phase maximale de maturation des gonades en mars. La taille de première maturité sexuelle des femelles déterminées à 33 mm de longueur céphalothoracique (Lc). Les paramètres de croissance de Von Bertalanffy diffèrent considérablement entre les sexes, avec des valeurs plus élevées de la longueur asymptotique (L∞), du coefficient de croissance (k) et de l'index de croissance (Ф) en faveur des mâles. Ces paramètres estimés au niveau de la zone d’étude sont en accord avec la croissance rapide et la longévité importante de ce Crustacé en Méditerranée, pouvant atteindre 18 ans. Les différents aspects examinés sur la biologie et la dynamique des populations de la langoustine dans les eaux algériennes ne diffèrent pas de manière significative des secteurs méditerranéens. Concernant sa répartition, elle peut se rencontrer entre 180 à 550 mètres de profondeur au niveau des eaux de la région de Béni-Saf, les plus fortes densités sont observées entre 280 à 400 mètres près des zones coralliaires. Concernant la faune associée, les fonds de pêche en Algérie au-dessous de 400 m demeurent quasiment inexploités jusqu’au siècle dernier, et pourrait expliquer l'importance plus élevée de Poissons dans les assemblages sur les fonds de la zone d’étude que d'autres secteurs exploités en Méditerranée occidentale. Les statistiques de pêche commerciales nous permettent de constater que l’effort de pêche d’effort (CPUE) diffère entre les secteurs méditerranéens et la frange côtière de Béni Saf. A l’aide de certains logiciels récents, une approche analytique de l’exploitation par le modèle de l’analyse de population virtuelle (VPA) et du rendement par recrue (Y/R) montre que le coefficient de la mortalité totale, de la mortalité naturelle et de la mortalité par pêche est estimé à 3.013 an-1, 0.496 an-1, 2.534 an-1, respectivement. La biomasse totale équilibrée de la langoustine Nephrops norvegicus des côtes de Béni Saf est de l’ordre de 51.63 t ; le stock semble être à sa limite minimale d’exploitation selon la concordance entre les résultats du rendement par recrue donné par le FISAT II et ceux du VIT4.


Mots clefs: Nephrops norvegicus; reproduction; croissance; répartition; faune associée; exploitation; zones de nourricerie; baie Béni-Saf; Méditerranée occidentale.


Publications associées à la thèse

Article 1:

Titre: Spatial Distribution of Norway Lobster Nephrops norvegicus (Linnaeus, 1758) Caught in Bouzedjar Bay and Associated Benthic Fauna

Revue: International Journal of Sciences: Basic and Applied Research (IJSBAR)

Référence: Basic and Applied Research (IJSBAR) (2015) Volume 22, No 2, pp 282-288

Date: Juin 2015