Télécharger La thèse :

Titre: Etude de la reproduction et de la contamination métallique chez l’oursin comestible Paracentrotus lividus (Lamarck, 1816) de la Méditerranée sud occidentale (Algérie)

Domaine: Sciences de la Nature et de la Vie (SNV)

Filière: Biologie

Option: Sciences de l’Environnement

Auteur: Belkhedim Leila

Soutenu (e) le: 02/02/2015

Sous la direction de: Boutiba Zitouni, Professeur, Université d’Oran

Co-directeur:Dermeche Saliha, Maître de conférences -A-, Université d’Oran

Le président du jury : Bouderbala Mohamed, Professeur, Université d’Oran

Examinateur1: Mesli Lotfi, Maître de conférences -A-, Université de Tlemcen

Examinateur2: Berrebbah Amel, Maître de conférences -A-, Université de Mohamed Boudiaf Oran

Examinateur3: Berrebbah Amel, Maître de conférences -A-, Université de Mohamed Boudiaf Oran

Examinateur4: Kerfouf Sid Ahmed, Professeur, Université de Sidi bel Abbes

Invité: /

Mention: Très Honorable

Résumé:

L’oursin comestible Paracentrotus lividus (Lmck, 1816) a une répartition géographique qui englobe l’Atlantique et toute la Méditerranée. L’étude entreprise sur P. lividus des côtes oranaises, permet une meilleure connaissance de la biologie de reproduction de cet oursin, et de confirmer le statut d’une espèce excellente dans la biosurveillance du milieu marin. Les indices physiologiques de l’espèce étudiés durant un cycle annuel de janvier 2011 à janvier 2012. Ces indices et particulièrement l’indice gonadique des Echinoidea, permettent de mettre en évidence les potentialités de réserves des compartiments, de renseigner sur l’activité reproductive et sur les modalités de ponte. L’évolution de l’indice gonadique pour les deux classes de tailles considérées présente de fortes variations saisonnières. La période de ponte printanière parait similaire au niveau des deux populations d’oursins, et les résultats de l’analyse de variance à deux facteurs montrent que, quelque soit le mois d’étude, le facteur saison a un effet significatif. L’effet du biotope et de la taille des individus et l’influence des trois facteurs abiotiques (température, salinité, pH) sur cet indice physiologique ont également été examinés. L’étude histologique des gonades d’oursins vivants au niveau de deux habitats différents a permis de déterminer six stades de développement des gonades (mâles et femelles) cela confirme la présence de deux pontes et validant ainsi l’utilisation de l’indice gonadique comme descripteur du cycle reproductif de P. lividus L’évaluation du niveau de contamination métallique par le Cadmium, le Plomb, Cuivre, et le Zinc des quatre compartiments de l’oursin (intestins et gonades) des individus du port d’Oran et d’Ain Franin, a été déterminé par Spectrophotométrie d’Absorption Atomique à Flamme. Les résultats révèlent que l’oursin commun accumule d’importantes quantités de ces métaux toxiques en fonction de l’organe considéré et confirme encore son statut d’espèce bioindicatrice du milieu marin.


Mots clefs: Paracentrotus lividus,port d’Oran,Ain Franin, indices physiologiques,Ponte,facteurs abiotique, pollution métallique


Publications associées à la thèse

Article 1:

Titre: PHYSIOLOGICAL INDICES AND REPRODUCTION IN SEA URCHIN Paracentrotus .lividus (Lamarck, 1816) Echinodermata Echinoïdae IN THE WEST COAST OF ALGERIA

Revue: International Journal of Research and Reviews in Applied Sciences

Référence: IJRRAS 18 (2)

Date: February 2014