Télécharger La thèse :

Titre: Biologie et dynamique de la population exploitée du rouget de roche Mullus surmuletus (Linné, 1758) pêché dans la région de Mostaganem

Domaine: Sciences de la Nature et de la Vie (SNV)

Filière: Biologie

Option: Sciences de l’Environnement

Auteur: Kherraz Ali

Soutenu (e) le: 16/04/2015

Sous la direction de: Boutiba Zitouni, Professeur, Université d’Oran 1

Co-directeur:/

Le président du jury : Abi Ayad Sidi Mohamed El Amine, Professeur, Université d’Oran 1

Examinateur1: Bouderbala Mohamed, Professeur, Université d’Oran 1

Examinateur2: Kerfouf Ahmed, Professeur, Université de Sidi Bel Abbès

Examinateur3: Mezali Karim, Professeur, Université de Mostaganem

Examinateur4: Soualili Dina Lila, Maître de Conférences -A-, Université de Mostaganem

Invité: /

Mention: Très Honorable

Résumé:

L’étude de l’espèce Mullus surmuletus (Linné, 1758) ou rouget de roche sera l’objet de ce travail de thèse qui sera réalisée sur la frange côtière mostaganémoise. Elle sera destinée à pallier en partie, le manque de données concernant l’écologie, la biologie et l’exploitation de cette pêcherie. Pour la réalisation de ce travail, il a été tout d’abord nécessaire d’apporter certaines précisions sur le plan taxonomique et écologique du rouget de roche afin d’éviter toute confusion avec d’autres espèces, notamment le rouget de vase Mullus barbatus (Linné, 1758) qui lui est très proche. Le cycle sexuel décrit par l’aspect macroscopique de l’échelle de maturité, par les variations du rapport gonado-somatique (RGS) et par l’observation de l’indice de condition (Kn), montre que la période de ponte de notre espèce s’étale de mars à juin avec de fortes maturations des ovaires durant le mois d’avril. L’évaluation des paramètres de croissance de Von Bertalanffy (1938) montre qu’il y a une différence considérable entre les deux sexes, avec des valeurs plus élevées de la longueur asymptotique (L∞), du coefficient de croissance (K) et de l'index de croissance (Ф) en faveur des femelles. Ces paramètres estimés au niveau de la zone d’étude sont en accord avec la lente croissance et la longévité importante (pouvant atteindre 7 ans) considérées pour ce Mullidé en Méditerranée. Concernant sa répartition, le rouget de roche peut se rencontrer à une profondeur variant entre 10 et 150 m au niveau des eaux mostaganémoises. Concernant la faune associée, les fonds de pêche en Algérie au dessous de 200 m demeurent quasiment inexploités jusqu’au siècle dernier. On constate que la capture par unité d’effort (CPUE) de notre espèce, quelque soit l’unité d’effort choisi (les sorties, la jauge brute et la puissance motrices) présente une tendance plus élevée dans la wilaya de Mostaganem. La jauge brute donne une CPUE plus élevée, un paramètre adopté pour estimer les rendements de cette pêcherie. La dernière partie de ce travail est consacrée à l’estimation de quelques paramètres de l’exploitation. À l’aide de certains logiciels récents, une approche analytique de l’exploitation par le modèle de l’analyse de population virtuelle (VPA) et du rendement par recrue (Y/R) sera entreprise. Le coefficient de la mortalité totale, de la mortalité naturelle et de la mortalité par pêche est estimé à 2,97 an-1, 0,69 an-1 et de 2,28 an-1, respectivement. D’autre part, le taux d’exploitation du Mullus surmuletus des côtes mostaganémoise est de l’ordre de 0,77. Le stock semble être surexploité selon la concordance entre les résultats du rendement par recrue donné par le FISAT II et ceux du VIT4. L’effort peut être orienté vers d’autres zones non exploitées (stocks vierges).


Mots clefs: VIT4,Biologie,Pêcherie,Croissance, CPUE,VPA,rendement par recrue, mortalité naturelle,mortalité par pêche, Stock,Mullus surmuletus


Publications associées à la thèse

Article 1:

Titre: Age and growth of Mullus surmuletus (L.) in Mostaganem coast, Northwest Algeria

Revue: Journal of Biodiversity and Environmental Sciences (JBES)

Référence: J. Bio. & Env. Sci. Vol. 5, No. 2, p. 37-43.

Date: 2014