Télécharger Le mémoire :

Titre: Le syndrome coronarien aigu à Oran : Détermination d’un score pronostique et étude de la survie globale

Domaine: Médecine

Filière: Médecine

Option: Epidémiologie et Médecine préventive

Auteur: TALHI Randa

Soutenu (e) le: 08/03/2020

Sous la direction de: BOUZIANI Mustapha, Professeur, Université Oran 1

Le président du jury : MESLI Mohammed Farouk, Professeur, Université Oran 1

Examinateur1: AHMED FOUATIH Zoubir Kamel, Professeur, Université Oran 1

Examinateur2: MEGUENNI Kaoual, Professeur, Université de Tlemcen

Examinateur3: TALEB Mourad, Profeseur, Université de Sidi Bel Abbès

Examinateur4: LAREDJ Nadia, Maïtre de Conférence

Invité: ARRAR Mohammed, Maïtre de Conférence

Mention: Trés Honorable

Résumé:

Introduction : Le syndrome coronarien aigu (SCA) se définie comme une manifestation aigue hétérogène et grave. Sa mortalité précoce est de l’ordre de 10,5% à l’ouest algérien. Les scores de stratification précoce du risque ischémique du SCA disponibles sont de complexité variable et présentent des limites. L’objectif principal : De notre étude est de développer un score pronostique du SCA à partir d’une cohorte de patients admis dans les trois services de cardiologies (de l’EHU, du CHU et de l’HMRU) d’Oran, et valider sa valeur pronostique à 30 jours. Patients et méthodes : Etude épidémiologique, multicentrique et observationnelle réalisée auprès de tous les patients hospitalisés pour SCA de 2013 à 2015.Le critère de jugement était le décès à 30 jours (toutes causes confondues). Le modèle prédictif final était obtenu par régression logistique binaire dans la cohorte de dérivation composée de 71% de la cohorte initiale et validé dans le un tiers restant (29%). La calibration du modèle prédictif était vérifiée par le test de Hosmer-Lemeshow et la discrimination était appréciée par l’aire sous la courbe ROC ou la statistique - C. Résultats : Au total, nous avons recrutés 1692 patients éligibles à prédominance masculine (75 %) et avec un âge moyen de 61 ± 12 ans. Le score développé était composé de sept variables dichotomiques indépendantes pour un total maximum de dix points. Ce score présente une bonne calibration (p = 0,906), une bonne discrimination (C = 0,76) dans la cohorte de dérivation et une discrimination raisonnable (C = 0,71) dans la cohorte de validation. Conclusion : Nous proposons aux praticiens un outil d’aide à la décision simple à calculer, reproductible, validé et non chronophage, capable de prédire la mortalité à 30 jours chez les patients présentant un SCA et adapté aux pratiques médicales aux urgences.


Mots clefs: Syndrome coronarien aigu, Score pronostique, Mortalité à 30 jours, Multicentrique, Oran.