Télécharger Le mémoire :

Titre: La santé mentale et problèmes psychosociaux chez les adolescents scolarisés dans la wilaya d’Oran

Domaine: Médecine

Filière: Médecine

Option: Epidémiologie et Médecine Préventive

Auteur: BELAOUN Fatiha

Soutenu (e) le: 03/02/2020

Sous la direction de: TADJEDDINE Abdelaziz, Professeur, Université Oran 1

Le président du jury : BOUZIANI Mustapha, Professeur, Université Oran 1

Examinateur1: BOURBON Nadir, Professeur, Université de Blida

Examinateur2: TALEB Mourad, Professeur, Université de Sidi Bel Abbès

Examinateur3: HEROUAL Nabila, Professeur, Université Oran 1

Examinateur4: MECIFI Raouida, Maître de Conférence "A", Université de Tlemcen

Mention: Très honorable avec félicitations du jury

Résumé:

Introduction et objectifs : La prévalence des troubles mentaux chez les adolescents a augmenté au cours des 20-30 dernières années. L’objectif principal de notre étude est d’estimer la prévalence des troubles mentaux chez l’adolescent scolarisé au niveau de la wilaya d’Oran et d’évaluer les facteurs associés. Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude transversale descriptive à visée analytique, elle a duré pendant deux périodes correspondant à la rentrée scolaire 2016/2017 et 2017/2018 au niveau des collèges et lycées de la wilaya d’Oran portant sur 771 adolescents sélectionnés selon un tirage stratifié à deux degré. Résultats : La prévalence des troubles psychiques chez les adolescents scolarisés au niveau de la wilaya d’Oran est de 22,8 % avec une prédominance des troubles anxieux 9,34%, les troubles de l’humeur 5.06% et les troubles de personnalité 2,59%. A l’analyse univariée, 27 facteurs de risque ont été identifié : parmi eux le lieu de résidence semi-urbain OR : 3,7, IC 95% : 2,4-5,7 ; le niveau socio-économique médiocre OR:2,57, IC 95% : 1,7-3,8 ; l’élevage par la mère seule OR:2,4, IC 95% : 1,4-3,9 ; la notion d’adoption OR:6,9, IC 95% : 2,68-17,92 ; la présence d’une pathologie mentale dans la famille OR:6,4, IC 95% : 4,05-10,16 ; la notion de toxicomanie dans la famille OR:2.4, IC 95% : 1,7-3,5 ; le contexte parental de conflit OR:3,5, IC 95% : 2,5-4,9 ; la violence dans la famille OR:6,9, IC 95% : 4,7-10,3 ; et la violence scolaire OR:9, IC 95% : 5,95-13,59. En régression multiple et logistique ,08 facteurs ont été finalement retenus. La prévalence de la violence scolaire est de 17.5% dont verbale (insultes) dans 69.62%, physique (coups et blessures) dans 44.44% et morale dans 12.59% des cas. La prévalence de tentative de suicide est de 2.07% et celle d’usage de drogue est de 12.58%. Conclusion : Notre étude confirme les résultats rapportés par la littérature, les troubles psychiques chez l’adolescent restent un problème de santé publique par la prévalence élevée et l’absence d’un plan de dépistage et de prise en charge.


Mots clefs: Adolescence, Troubles psychiques, Facteurs de risque, Scolarisé.