Télécharger Le mémoire :

Titre: Intérêt du curage ganglionnaire systématique dans le traitement du cancer différencié de la thyroïde

Domaine: Médecine

Filière: Médecine

Option: Chirurgie Thoracique

Auteur: KACEMI Rachid

Soutenu (e) le: 02/01/2019

Sous la direction de: LACHEHEB Mohamed, Professeur, Université d'Oran 1

Le président du jury : TILIOUA Omar, Professeur, Université d'Oran 1

Examinateur1: BELHANDOUZ Lahcen, Professeur, Université de Sidi Bel Abbès

Examinateur2: SIMERABET Azeddine, Maître de Conférence

Examinateur3: BENKADA Mohammed Benamar, Maître de Conférence

Examinateur4: CHAMI Mohammed Amine, Maître de Conférence

Mention: Très honorable avec félicitations du jury

Résumé:

Introduction: L'incidence des cancers différenciés de la thyroïde(CDT) a nettement augmenté au cours des dernières décennies, le nodule thyroïdien est la présentation clinique la plus commune, il existe toujours un controverse dans leur prise en charge, particulièrement pour le curage ganglionnaire systématique. Objectif: Le but de cette étude est d'analyser les résultats du curage ganglionnaire systématique, appelé aussi" prophylactique", du compartiment central et jugulocarotidien ipsilatéral, dans la chirurgie des nodules thyroïdiens malins. Matériel et méthodes: Il s'agit d'une étude prospective, descriptive, réalisée au niveau du service de chirurgie thoracique du CHU d'Oran, entre décembre 2011 et novembre 2017, l'étude inclut tout les nodules thyroïdiens solitaires de 1cm ou plus, sans adénopathies évidentes en pré ou peropératoire, dont l'examen histologique extemporané (EE),revient en faveur de la malignité sur la pièce de loboisthmectomie, sur la base de ce diagnostic, une totalisation de la thyroïdectomie avec curage ganglionnaire du compartiment central et jugulocarotidien ipsilatéral doit être réalisé. Résultats: 63 sur 220 nodules thyroïdiens opérés, étaient malins à l'EE, 54 femmes et 9 hommes avec un sexe ratio (H/F) de 0,16, avec un âge moyen de 40,75. L'étude histologique avait montré une prédominance du carcinome papillaire (81%), la taille moyenne de la tumeur de 22 mm, et la constatation de 9 cas de microcarcinomes, le curage ganglionnaire avait ramené un nombre moyen de 16 ganglions dans les deux compartiments, sans infiltration, un taux de morbidité faible (hyperparathyroïdie transitoire (14,28%), un cas de paralysie recurrentielle transitoire (1,16%), et un temps opératoire allongé. Conclusion: Compte tenue de l'absence d'envahissement ganglionnaire, l'absence de récidive tumorale ou ganglionnaire, et du bon pronostic de ce type de tumeurs, il est préférable de réserver le curage ganglionnaire prophylactique, pour les tumeurs à "haut risque" T3 et T4, et limité uniquement au compartiment central.


Mots clefs: Carcinome différencié de la thyroïde, Curage ganglionnaire systématique, Compartiment central, Compartiment latéral, Récidive ganglionnaire, Morbidité.