Télécharger Le mémoire :

Titre: Place des blocs nerveux périphériques dans la chirurgie des membres chez l’enfant

Domaine: Médecine

Filière: Médecine

Option: Anesthésie Réanimation

Auteur: BOUDJAHFA Samir

Soutenu (e) le: 28/06/2018

Sous la direction de: MENTOURI CHENTOUF Zahia, Professeur, Université d'Oran 1

Co-directeur:/

Le président du jury : BOUKLI HACENE Mohamed Abdelhafid, Professeur, Université d'Oran 1

Examinateur1: SOUILAMAS Nazim, Professeur, Université d'Alger

Examinateur2: KHEMLICHE Belarbi, Professeur, Université d'Oran 1

Examinateur3: BENOUAZ Samia, Professeur, Université de Sidi Bel Abbés

Examinateur4: MOSBAH Nabil, Professeur, Université de Sétif

Invité: /

Mention: Très honorable avec félicitations du jury

Résumé:

INTRODUCTION : Les blocs nerveux périphériques (BNP) sont devenus une technique d’analgésie majeure, de pratique courante chez l’enfant pour de nombreux anesthésiologistes pédiatriques. Le rôle des BNP est analgésique et non anesthésique. Cette technique est réalisée sous anesthésie générale légère, et permet ainsi d’effectuer le bloc chez un enfant immobile et non effrayé sans avoir recours aux morphiniques avec diminution de leurs effets secondaires. En plus de la technique de la neurostimulation, les BNP écho guidés connaissent un développement croissant qui est maintenant admis par tous les acteurs, renforcé par la qualité d’analgésie post-opératoire qu’ls procurent avec une réhabilitation précoce des enfants. L’objectif de notre étude est d’évaluer la faisabilité et l’efficacité des BNP par les deux techniques de repérage, sans l’utilisation des morphiniques chez des enfants opérés des membres. MATERIEL ET METHODE : Une étude prospective, interventionnelle et analytique était menée au service de chirurgie pédiatrique du CHU d’Oran du 1er Juin 2014 eu 31 mai 2016. Etait inclus, dans cette étude, tous les enfants âgés de 1an à16 ans devant bénéficié d’une chirurgie des membres dans le cadre de l’urgence ou programmée. Les BNP étaient réalisées chez des enfants sédatés ou endormis sous anesthésie générale (AG) sans l’utilisation d’analgésiques. Les caractéristiques démographiques étaient récoltées ; les paramètres hémodynamiques péri-opératoires Tension artérielle systolique (TAS) et fréquence cardiaque (FC) étaient enregistrés ; Les conditions d’intubation sans analgésiques par le score de Helbo-Henssen (HH). L’incidence des complications péri-opératoires, les facteurs liés au BNP selon la technique de réalisation échoguidée ou en neurostimulation ; la douleur était évaluée durant les 24 premières heures post-opératoire, par deux échelles : EVA chez les enfants de plus de 6 ans et le score de FLACC chez les enfants âgés de moins de 7 ans. Les données étaient analysées par le logiciel SPSS "20", le logiciel Stata "12" pour la régression linéaire. RESULTATS : 355 enfants étaient inclus, l’âge moyen était de 9,29 ± 4,13 ans avec une prédominance de la tranche d’âge de 7 à12 ans, le sex ratio était de 1,85. 89,9% des enfants n’ont pas eu besoin de morphiniques en peropératoire (bloc avec succès). Le bloc axillaire (79%) était le plus indiqué au membre supérieur et le fémoral (46%) pour le membre inférieur. Les BNP en NS étaient de 66% et échoguidés de 34%, ils étaient réalisés sous AG dans 95,5% des cas. La TAS e la FC étaient retrouvées comme facteurs de risques associés à l’échec des BNP, OR= 2,045 (TAS) et 1,767 (FC). Les conditions d’intubation étaient bonnes ou modéré chez 93% des patients. La fréquence respective des NVPO et le globe vésicale était de (39%, 28%). Le réveil était rapide chez 93% des patients TVPI < 10 minutes. Parmi les complications liées aux BNP, le repositionnement de l’aiguille et la ponction vasculaire étaient plus fréquent dans les BNP échoguidés par rapport à la neurostimulation respectivement de 66% versus 22% et 3% versus 1%, l’injection épineurale était de 28%. Aucune conséquence majeure n’a été notée. La DPO avait une moyenne de 1,03 ± 1,61 pour l’EVA et de 0,48 ± 1,23 pour FLACC, une bonne corrélation intra classe était retrouvée entre les deux échelles (r = 0,79 et 0,81). DISCUSSION : Les BNP ont permis une amélioration de la qualité du réveil et de l’analgésie post-opératoire des enfants. Le taux de succès était de 89,9% CONCLUSION : Les BNP sont une technique prometteuse pour la chirurgie des membres supérieurs et inférieurs. Les résultats retrouvés dans notre étude sont globalement similaires à ceux rapportés dans la littérature.


Mots clefs: Douleur post-opératoire, Analgésie, Blocs nerveux, Echoguidés, Pédiatrique, Chirurgie des membres, Anesthésie locorégionale, FLACC