Télécharger Le mémoire :

Titre: Evaluation des paramètres hémodynamiques et fonctionnels du greffon rénal dans les situations normales et pathologiques

Domaine: Médecine

Filière: Médecine

Option: Néphrologie

Auteur: HAMDANI Abdeslam

Soutenu (e) le: 01/02/2017

Sous la direction de: KADDOUS abbou, Professeur, Université d'Oran 1

Co-directeur:/

Le président du jury : HAMMOU Leila, Professeur, Université Oran 1

Examinateur1: BENMANSOUR Mustapha, Professeur, Université de Tlemcen

Examinateur2: BOUAYED Mohamed Nadjib, Professeur, Université Oran 1

Examinateur3: GUELLIL Mounir Bachir, Professeur, Université d'Oran 1

Examinateur4: MEGUENNI Kaouel, Professeur, Université de Tlemcen

Invité: /

Mention: Très honorable avec félicitations du jury

Résumé:

Introduction Dans les suites d’une transplantation rénale réussie sur le plan chirurgical le relais est pris par une équipe médicale qui lui est confié d’assurer une meilleure survie des patients ainsi que de leurs greffons. Cette mission exige une excellente connaissance des risques générés par la transplantation ainsi que la maitrise de tout les facteurs influençant la survie du greffon rénal, durant la surveillance des patients greffés, l’évaluation périodique par échographie-doppler avec mesure de l’IR intra-rénal offre un bénéfice incontestable tant au plan diagnostique que pronostique. Patients et méthodes Il s’agit d’une étude transversale descriptive réalisée durant la période 2012-2016, ayant concerné 94 patients dont la moyenne d’âge est de 41.73 ans, le but de ce travail était l’évaluation de la fonction rénale à cours et à moyen terme ainsi que la détermination du type de relation entre les clearances rénales et l’IR (indice de résistivité) intra-rénale aussi bien chez les patients stables que les patients présentant un dysfonctionnement aigue de leurs greffons . Résultats L’évolution de la fonction rénale à cours termes semble indépendante de l’histocompatibilité et serait plus liée à l’âge des patients. L’IR moy correspondant à une clairance optimale (≥60 ml/min/1.73m²) est de 0.63 ± 0.071, pour un seuil de clearance <60ml/min/1.73m² l’IR moy =0.66 ± 0.09, ce travail confirme la présence de corrélation entre la résistivité intra-rénale et le DFG, nous retrouvons une corrélation linéaire entre l’indice de résistivité et la créatinine plasmatique. 70.21% des patients du sous-groupe « résistivité basse » avaient une clearance optimale (supérieure à 60 ml/mn/1.73m²), par ailleurs 50% des patients ayant une clearance inférieure à 45 ml/mn se trouvaient dans le sous-groupe « résistivité haute », l’analyse bi-variée donne une valeur P =0.001. 30.85% des patients présentent un IR supérieur à 0.70 et 12.77% présentent un niveau de résistivité intra-rénale élevée et se situe entre 0.75 et 0.85, qui sont des seuils prédictifs de risque rénal et extra-rénal. Au cours d’un DAG « La non variation » de la résistivité intra-rénale oriente plutôt vers une toxicité des inhibiteurs de la calcineurine alors qu’un DAG avec ascension de l’IR devrait toujours être considéré comme un rejet et conduire à la réalisation d’une biopsie rénale. Conclusion Les résultats de cette étude confirment la nécessité d’intégrer l’évaluation doppler de manière systématique et régulière dans les protocoles de suivi du patient greffé avec mesure périodique de la résistivité intra-rénale (IR).


Mots clefs: Insuffisance rénale terminale, survie greffon, Doppler, Indice de résistivité, Transplantation