Télécharger Le mémoire :

Titre: Etude de génotype du système ABO dans la population de l’ouest Algérien

Domaine: Médecine

Filière: Médecine

Option: Hémobiologie

Auteur: DEBA Tahria

Soutenu (e) le: 17/01/2017

Sous la direction de: SEGHIER Fatma, Professeur, Université d'Oran 1

Co-directeur:/

Le président du jury : OUELAA Hanifa, Professeur, Université d'Annaba

Examinateur1: HARITI Ghania, Professeur, Université d'Alger

Examinateur2: HOUTI Leila, Professeur, Université d'Oran 1

Examinateur3: MEROUFEL Djabaria Naima, Professeur, Université des Sciences et de la Technologie d'Oran

Examinateur4: /

Invité: /

Mention: Excellente et félicitations du jury

Résumé:

L’étude du système de groupe sanguin ABO, pour des besoins transfusionnels, démontra très tôt l’existence des variations génétiques parmi les populations humaines. L’objectif de ce travail est de réaliser une caractérisation anthropogénétique d’un échantillon de la population de l’Ouest algérien. L’étude a porté sur 508 individus des deux sexes non apparentés dont 285 sont des donneurs de sang de l’Oranie, 97 sujets appartiennent à la tribu Zénète et 126 à la tribu Reguibat. Le groupage sanguin ABO est réalisé par une technique sérologique standard et la technique PCR allèle spécifique selon un protocole décrit par Sung Ho Lee est utilisée pour l’étude du polymorphisme des gènes ABO. Les fréquences géniques A, B et O sont respectivement de 0.1977 ; 0.1158 et 0.6863 chez la population de l’Oranie, de 0.1093 ; 0.1388 ; 0.7517 chez les Zénètes et de 0.2032 ; 0.0958 et 0.7453 chez les Reguibat. L’analyse comparative des distributions géniques ABO à travers l’Analyse en Composantes Principales et la Classification Hiérarchique Ascendante montre un rapprochement de notre population avec les populations Nord africaines à l’exception de l’Égypte, les populations méditerranéennes d’une part, les populations subsahariennes et moyen orientales d’autre part. L’analyse des polymorphismes moléculaires ABO de 134 échantillons a permis de déterminer les allèles ABO, A101 (9.33%), A102 (4.47%), B101 (12.68%), O01 30.60%), O02 (32.83%) et a montré des caractéristiques du locus ABO intermédiaires entre les populations européennes et asiatiques. Il s’agit de la première étude indiquant la répartition préliminaire des génotypes ABO de la population de l’Ouest Algérien. Cette étude devrait être étendue à d’autres marqueurs génétiques à la recherche d’une spécificité génétique de notre population et à l’établissement d’une base de données afin de retracer l’origine et l’histoire génétique de la population algérienne.


Mots clefs: ABO, groupe sanguin, allèles, génotype, population, Ouest Algérien.